The December Co.

IMG_2214

IMG_2210

Encore un « hidden gem », un petit bijou caché comme on dit ici. The December Co. a ouvert en septembre dernier au premier étage du 42 Ly Tu Trong (toujours cette rue…). Là encore, il faut le trouver! Traversez un parking à motos improvisé au sous-sol et montez au premier étage où vous serez étonné de découvrir, aussi, des boutiques vraiment sympas. En plein centre-ville, c’est un havre de paix, hyper lumineux et très agréable pour travailler sur son ordinateur, ce que je fais ici avec plaisir, cappucino à portée de main. Depuis peu, ils se sont lancés dans la confection de macarons vraiment bons: citron-gingembre, chocolat au poivre de Phu Quoc, orange café, menthe fraîche ou jasmin. Ces macarons excellents sont confectionnés par Exception Macaron. Vous pourrez aussi y prendre un petit-déjeuner sur le pouce avec un café-croissant. On peut y déjeuner mais les sandwiches sont un peu chers.

IMG_2207

Autre curiosité du December Co.: les vêtements de la marque Hair Club, désignés par Vu Le Thu Trang. La jeune femme de 32 ans travaille en réalité dans une banque mais la mode est son deuxième métier. Les coupes sont hyper basiques: pantalons larges et taille ajustée, tops amples et jupes droites dans des couleurs qui vont du bleu roi au rouille en passant par le vert émeraude. Peu de choix, assez intimiste finalement mais on peut y dégotter une pièce sympa ou une paire de chaussures élégantes. Bref, un endroit très plaisant loin du bruit et de la fureur!

 

Publicités

Le casual de Libé

Installée dans un espace moderne et lumineux d’un vieil immeuble, Libé est une marque vietnamienne qui séduit de plus en plus de jeunes femmes branchées à Saigon.

IMG_2089

J’ai découvert Libé il y a près de 3 ans. La jeune marque occupait alors un tout petit espace au premier étage d’un vieil immeuble du 26 Ly Tu Trong, en centre-ville. Un an plus tard, Libé triplait sa surface toujours au même étage de cet immeuble vintage où de nombreuses autres marques se sont installées depuis.

IMG_2094

IMG_2090

Libé n’a pas inventé une mode particulière. Son ADN? Un style casual, aux coupes simples et basiques. Dans des matières qui vont du 100 % coton au jersey en passant par la soie ou la laine mélangée et des couleurs où dominent le noir, le gris et le bleu marine, en y ajoutant une touche de pastel. Tops à fines bretelles, tee-shirt basiques rayés ou unis, chemises blanches à la coupe impeccable à col Mao et manches trois-quarts, jupes courtes et shorts de flanelle, pantalons droits mi-mollet ou jupes culottes (très à la mode à Saigon en ce moment), pantalons cigarette de crêpe noire… Libé propose aussi des accessoires: chaussures, foulards et quelques bijoux vintage. Et, en série limité dernièrement, des pochettes en cuir faites à la main. Toutes les pièces sont fabriquées en petite quantité, ce qui permet de renouveler les collections régulièrement. Le plus? Les prix. Vous paierez très rarement un vêtement au-delà de 20 euros, le plus souvent autour de 12 euros, ce qui la rend accessible aux jeunes Vietnamiennes, étudiantes ou salariées, qui veulent des vêtements branchés et portables.