Le Cong Caphe

Le Cong Caphe est un concept de cafés apparus à Hanoi. Il en existe aujourd’hui plusieurs dans la capitale vietnamienne. Et ils plaisent beaucoup. Je me souviens être allée dans celui qui fait face à la cathédrale Saint -Joseph en plein centre de Hanoi.

IMG_3066

Le premier Cong Caphe vient d’ouvrir à Hô Chi Minh Ville. Dans l’immeuble que j’affectionne particulièrement, où se trouvent déjà Libé et le Loft café. Il n’y a pas de hasard… Le Cong Caphe n’est pas vraiment un café comme les autres. En fait, son propriétaire, originaire de Hanoi, a conçu un endroit qui rappelle plus ou moins les temps de guerre (et de privations) au Vietnam. Assez incongru. Il est écrit sur la carte que c’est l’enfance traumatisante et difficile du propriétaire (« the owner’s dramatic childhood ») qui lui a inspiré cette atmosphère bien particulière. Pour ne pas oublier? Le kaki est la couleur phare, les serveurs sont en tenue militaire et l’ambiance peut faire penser à une sorte de bunker où l’on a apporté le strict minimum pour la survie des occupants. Tables et chaises bricolés en bois brut ancien, gobelets en fer, boîtes de conserve… et des livres, beaucoup de livres qui côtoient une vieille radio et des lampes à pétrole.

IMG_3095

Pour ceux qui connaissent, le Cong Caphe a pris place dans l’ancien café-boutique Schiller, dont la petite terrasse toute en longueur offre une vue imprenable sur les rues très fréquentées de  Dong Khoi et Ly Tu Trong. A l’intérieur, le propriétaire a fait ajouter un faux plafond très bas qui donne vraiment l’impression de se retrouver dans un tunnel souterrain…

Et nous y voilà. A Hanoi, un Cong Caphe semble s’inscrire naturellement dans le paysage urbain. A Hô Chi Minh Ville, capitale économique du Sud qui a longtemps été considérée comme la « rebelle » proche des Américains, c’est une autre histoire. Mais la grande Histoire, justement, ne semble pas affecter les jeunes Saïgonnais plus que ça. Aujourd’hui, la ville et le pays sont tournés vers l’avenir. Les jeunes veulent juste se retrouver dans un endroit sympathique avec leurs amis, prendre un caphe sua dà et surfer sur Facebook. Et puis la déco est sympa avec toutes ces touches de couleurs et ces objets hétéroclites ici et là.

IMG_3088

Quand je me s’y suis rendue, l’endroit était très fréquenté. Il n’y avait que des jeunes gens. Et si, soudain, apparaissait une personne de la génération précédente, pour qui la guerre ne fut pas qu’un décor éphémère. Pour qui les privations furent quotidiennes. Quel regard porterait-elle alors? La réponse à la question pourrait surprendre.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le Cong Caphe »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s