Belgo: l’esprit belge à Saigon

La Belgique a désormais son espace à elle, à Hô Chi Minh Ville. Si vous voulez déguster une bonne bière belge dans un endroit où la culture, l’humour et la convivialité ne font qu’un, allez faire un tour du côté de Da Kao, au restaurant -pub Belgo. Vous serez séduit par l’esprit attachant et moderne du lieu. C’est toute l’âme belge qui s’en dégage… Rencontre avec Gauthier Lagasse, le directeur et co-fondateur de Belgo.

IMG_4813

« Je suis fier de la Belgique, de ce petit pays dont on se moque souvent. Nous portons en nous une identité forte et multiculturelle. »

Gauthier Lagasse est intarissable sur tout ce qui fait « l’âme belge ». Ce jeune entrepreneur, un temps passé par l’import-export de grandes marques au Vietnam, est aujourd’hui à la tête de Belgo, un pub-restaurant dans le quartier sympa de Da Kao (1).

A l’origine de Belgo, ouvert en novembre 2016, est apparue l’idée qu’il y avait à Saigon un grand marché de la bière mais peu de types de bières; la plupart étaient blondes, ce qu’on appelle les Pilsner. « De là est née l’envie de  de fabriquer de la bière belge au Vietnam. Nous avons donc monté une brasserie dans la banlieue de Saigon, sous la direction d’un brasseur belge et où nous fabriquons de l’authentique bière belge avec des ingrédients belges. Nous devrions la proposer d’ici 3 mois uniquement à Belgo pour commencer. L’idée étant d’avoir une bière blonde, une brune et une ambrée. »

Le marché de la bière au Vietnam s’est fortement développé ces dernières années. Les Vietnamiens sont des grands consommateurs mais n’avaient le choix qu’entre très peu de marques. Ici, la carte propose 30 variétés, toutes importées. Les Vietnamiens découvrent, par exemple, les bières trappistes et leur histoire… Car chaque breuvage a son histoire, souvent ancienne.

Ici, vous trouverez des frites bien sûr, mais aussi des flammekueche (délicieuses), des moules-frites (de Quy Nhon, sur la côte vietnamienne), des spécialités belges mais aussi quelques plats vietnamiens et des desserts excellents comme les gaufres ou encore des nems au chocolat et un fameux fondant au chocolat… belge.

IMG_4524
Le chanteur Stromae a toute sa place au Belgo.
IMG_4526
Rien n’est laissé au hasard côté déco. Les chapeaux melon? On peut y voir l’ombre des  jumeaux Dupont et Dupond dans Tintin

Derrière le design intérieur et l’architecture du lieu où dominent le métal et le bois se cachent les architectes de T3 architecture Asia: ambiance industrielle et contemporaine, grandes tablées, magnifiques comptoirs dans un écrin de briques rouges. A cela s’ajoute une touche artistique séduisante. A travers les oeuvres du français Mathias d’abord,  qui a repris des photos d’artistes, d’intellectuels ou de symboles belges en y ajoutant le détail humoristique et symbolique adéquat. Mais aussi à travers l’oeuvre impressionnante du graffeur Suby One: cette moto en apesanteur dans le ciel de Belgo où l’on devine aussi les nuages de Magritte. Des références culturelles parfaitement choisies.

« La Belgique, c’est un choc culturel où le surréalisme n’est jamais bien loin, sous une épaisse couche d’humour. Le sens de l’auto-dérision devait être présent ici aussi. « 

 

IMG_4525 (1)
Benoît Poelvoorde, devenu incontournable.

Voici un lieu où « la culture et l’esprit belges » sont partagés. Vous pourrez y lire des bandes dessinées notamment. Et assister au festival de la bière belge les 21 et 22 avril 2017. Gauthier souhaite également organiser des discussions autour de thèmes culturels, économiques… Et puis, pourquoi pas un jour, y voir se dérouler un festival de la bande dessinée? Un lieu au fort potentiel. A suivre.

 

IMG_4812
« Il n’y a pas de meilleur moyen pour comprendre la Belgique qu’en buvant une de ses bières. »
(1) Gauthier Lagasse a fondé Belgo avec son partenaire François Schwennicke.
Publicités